Bien choisir son prestataire de sécurité privée

Le choix d’un prestataire de sécurité privée ne se fait pas à la légère. Il convient de bien étudier ses propres besoins. Il faut également vérifier que l’entreprise de sécurité est compétente et répond à toutes les obligations légales.

Evaluer ses besoins

Avant de faire appel à une entreprise de sécurité privée, évaluez vos besoins. Établissez un document regroupant :

  • l’historique « sécurité » de votre entreprise : précédents prestataires de sécurité, incidents éventuels…,
    vos besoins et demandes.
  • Vous aurez ainsi un panorama complet à présenter au prestataire, qui pourra ainsi établir des propositions adaptées.

Les prestataires en sécurité privée sont tenus à la plus grande discrétion. Soyez donc transparent dans la présentation de votre problématique de sécurité : vous aurez un service parfaitement adapté à vos besoins.

Faire appel a une entreprise certifiée

Le secteur de la sécurité privée représente en France :

  • 2 820 entreprises,
  • réparties sur 3 850 établissements,
  • employant 165 000 salariés.

Le Syndicat national des entreprises de sécurité privée (SNES) regroupe :

  • 150 entreprises adhérentes,
  • réparties sur 750 établissements,
  • employant 50 000 salariés.

Le SNES accorde un label aux entreprises de sécurité privée signataires de sa charte de bonne conduite. Ces entreprises appliquent également un code de déontologie.

Faire appel à une entreprise de sécurité privée adhérente au SNES est une garantie de bonne pratique professionnelle.

Les 12 questions à se poser avant de faire appel à un prestataire de sécurité privée

  1. L’entreprise prestataire de sécurité privée a-t-elle un numéro de déclaration à la Préfecture du département ?
  2. Le personnel affecté sur le site est-il déclaré et rémunéré selon la convention collective, et l’entreprise prestataire paie-t-elle ses charges sociales et fiscales ?
  3. Quelle qualification m’est proposée ?
  4. Le personnel affecté sur le site est-il formé au métier de la sécurité ?
  5. Qui va former le personnel affecté sur le site à la spécificité du poste de travail ?
  6. Que se passe-t-il si l’agent affecté sur le site est absent ?
  7. Le personnel affecté sur le site est-il contrôlé et comment ?
  8. L’entreprise prestataire a-t-elle une permanence 24 h/24 et 365 jours par an ?
  9. Quel contrat me propose-t-on ?
  10. L’entreprise prestataire dispose-t-elle d’une assurance responsabilité civile ?
  11. L’entreprise prestataire, dans le cadre de son contrat, s’engage-t-elle à rédiger et actualiser des consignes d’applications ?
  12. L’entreprise prestataire sous-traite-t-elle et dans quelles proportions ?

A noter
Les entreprises titulaires de la norme AFNOR « Service prévention et sécurité » garantissent ces 12 points.