Quelles formalités l’employeur doit-il respecter avant la mise en place d’un système de vidéosurveillance ?

La vidéosurveillance est une pratique qui est déjà présente dans beaucoup de sociétés. Les employeurs ont totalement le droit de l’utiliser pour des fins efficaces. Cependant, il y a des règles et des formalités qui doivent être suivies pour être en accord avec les lois. Pour cela, plusieurs choses concernant ces genres d’accord doivent être pris en compte.

Les déclarations nécessaires :

Quand vous souhaitez mettre en place une vidéosurveillance dans votre entreprise, il est utile de faire différentes déclarations indispensables. Si une maison va être surveillée par des caméras de surveillance, l’employeur doit obligatoirement informer les responsables concernés au niveau de la Cnil ou la Commission nationale de l’informatique et des libertés. Ce genre de commission prend en compte toutes les choses qui concernent la vidéosurveillance. Il va par cette geste prévenir de la prochaine installation qui aura lieu dans son entreprise. Il est utile d’attendre l’autorisation des personnes de l’Etat afin de pouvoir commencer à filmer tout ce qui se passe dans votre établissement. C’est une chose qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère pour assurer que votre vidéosurveillance puisse fonctionner dans les règles.

Le principal objectif :

Quand vous optez pour l’option de vidéosurveillance, vous avez un but que vous voulez réaliser. En ce qui concerne la surveillance avec des caméras, le but est sans aucun doute d’assurer la sécurité que ce soit pour les biens que pour les personnes présentes. La vidéosurveillance est donc une pratique dont le but ne doit surtout pas s’éloigner de cet objectif. Il est donc très essentiel de savoir que la vidéosurveillance est un outil pour obtenir le maximum de sécurité et non pour autres choses.

Les places des caméras :

Puisque c’est pour la sécurité que les caméras sont là, il est inutile de les placer dans les endroits où il ne devrait pas y a voir de problèmes. Par exemple, pour une grande surface, les caméras sont utiles dans les différents rayons pour voir les gestes inappropriés des clients qui veulent voler quelque chose. Mais elles sont inutiles dans les bureaux des responsables. L’employeur doit donc être dans l’obligation de bien choisir l’emplacement de chaque caméra. Malgré les objectifs de la vidéosurveillance, la vie privée des employés doivent être pris en compte. Il est évident donc que les caméras dans les toilettes sont inutiles et vraiment interdits. La vidéosurveillance est un fait légal, mais il y a toute fois des limites qu’il faut suivre.